Karine Trudel Députée Jonquière
  • Porte-parole, Postes Canada
  • Porte-parole adjointe, Éthique
  • Porte-parole adjointe, Travail

25 avril 2017

TAXE DE 20% SUR LE BOIS D’OEUVRE « IL SERAIT TEMPS QUE LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL TRAVAILLE À PROTÉGER LES EMPLOIS AVANT QU’ILS NE SOIENT PERDUS POUR DE BON » - KARINE TRUDEL

SAGUENAY – Le Département du Commerce américain a publié hier soir sa décision préliminaire en droits compensateurs qui seront imposés dès la semaine prochaine à l’industrie canadienne du bois d’œuvre. Résultat : un taux moyen de près de 20%, incluant une rétroactivité de trois mois pour les petites et moyennes entreprises de sciage. Réclamant l’action du gouvernement depuis des mois dans le dossier, la députée de Jonquière Karine Trudel a réagi en insistant de nouveau pour des actions soient mises en place, et ce, le plus tôt possible afin de limiter les dégâts.

20 avril 2017

« SANS GARANTIES DE PRÊTS, ENVOYER LE MINISTRE EN CHINE POUR PARLER BOIS D’ŒUVRE N’AIDERA PAS LA RÉGION » - KARINE TRUDEL

SAGUENAY – Plusieurs mois de pressions, une mobilisation régionale tous azimuts et de multiples voyages de lobbying à Ottawa de divers intervenants liés au secteur du bois d’œuvre peinent à faire entendre raison au gouvernement libéral de Justin Trudeau. Le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) a laissé sous-entendre que le gouvernement fédéral pourrait ne pas aller de l’avant avec des garanties de prêts pour défendre nos travailleuses et travailleurs[1].

4 avril 2017

BOIS D’ŒUVRE : « JE N’AI PLUS CONFIANCE QUE CE GOUVERNEMENT QUI REFUSE D’ENLEVER SES LUNETTES ROSES VA AGIR DE SON PROPRE CHEF » - KARINE TRUDEL

OTTAWA – D’ici une vingtaine de jours, le gouvernement américain annoncera la détermination de la surtaxe qu’il compte imposer au bois d’œuvre canadien suite à la plainte que les producteurs américains ont déposée au Département du Commerce des États-Unis. Suite à cette détermination, la surtaxe pourrait s’appliquer dès le 1er mai prochain sur les exportations de bois d’œuvre canadien. Constatant l’inaction persistante des libéraux fédéraux dans ce dossier, la députée de Jonquière, Karine Trudel, a de nouveau interpellé le gouvernement sur son plan pour faire face à la crise qui se dessine.

22 mars 2017

BUDGET FÉDÉRAL 2017 : « LES RÉGIONS NE SONT PAS UNE PRIORITÉ DU GOUVERNEMENT TRUDEAU » - KARINE TRUDEL

SAGUENAY – Un an jour pour jour après le premier plan financier du gouvernement libéral de Trudeau, c’était jour de budget à Ottawa aujourd’hui, avec le dépôt du second effort du ministre Morneau à la Chambre des communes. Après un premier survol des points touchant particulièrement le Saguenay—Lac-Saint-Jean, la députée de Jonquière, Karine Trudel, s’est dit peu impressionnée par le degré d’implication du gouvernement envers les régions et par son manque de sensibilité à l’égard de leurs problématiques spécifiques. Voici les faits saillants après analyse préliminaire.

22 mars 2017

BUDGET FÉDÉRAL 2017 : « LES RÉGIONS NE SONT PAS UNE PRIORITÉ DU GOUVERNEMENT TRUDEAU » - KARINE TRUDEL

SAGUENAY – Un an jour pour jour après le premier plan financier du gouvernement libéral de Trudeau, c’était jour de budget à Ottawa aujourd’hui, avec le dépôt du second effort du ministre Morneau à la Chambre des communes. Après un premier survol des points touchant particulièrement le Saguenay—Lac-Saint-Jean, la députée de Jonquière, Karine Trudel, s’est dit peu impressionnée par le degré d’implication du gouvernement envers les régions et par son manque de sensibilité à l’égard de leurs problématiques spécifiques. Voici les faits saillants après analyse préliminaire.

24 février 2017

USINE KÉNOGAMI : UNE NOUVELLE FERMETURE TEMPORAIRE DE DEUX SEMAINES S’ABATTRA SUR LES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS EN MARS

JONQUIÈRE – Hier, une nouvelle annonce de fermeture temporaire de la papeterie de Kénogami a frappé les travailleuses et travailleurs. Ce deuxième arrêt de production en neuf mois vient encore une fois démontrer la fragilité de nos emplois dans le domaine. La députée de Jonquière, Karine Trudel, informée durant la journée de jeudi de cette fermeture, regrette que le gouvernement fédéral ne soit pas intervenu encore dans le dossier de la surtaxe, qui traine depuis plus d’un an déjà.