ADOPTION DE LA MOTION SUR L’ÉQUITÉ SALARIALE : UNE VICTOIRE POUR LES FEMMES

OTTAWA — La motion du NPD sur l’équité salariale qui a été adoptée aujourd’hui aidera à relancer la lutte contre la pauvreté au Canada et à mettre fin à la discrimination à l’égard des femmes. Cette motion avait été présentée en conférence de presse plus tôt cette semaine à Ottawa par Sheila Malcolmson (Nanaimo – Ladysmith) et Karine Trudel (Jonquière).

 

« C’est un grand moment de fierté pour le NPD. Je suis heureuse d’avoir parrainé cette motion qui vise à instaurer l’équité salariale, a affirmé la porte-parole adjointe du NPD en matière de travail, Karine Trudel. Il s’agit d’une victoire pour toutes les femmes, incluant les femmes autochtones, les femmes qui vivent avec un handicap, les femmes de couleur et les femmes transgenres. Je suis convaincue qu’ensemble, nous pouvons instaurer l’équité salariale au Canada. »

 

Cette motion, qui a été déposée à l’occasion de la première journée d’opposition du NPD, visait à reconnaître l’équité salariale comme un droit et à demander au gouvernement fédéral d’agir immédiatement. Puisqu’elle a été adoptée, un comité spécial sera désigné dont le mandat sera de tenir des consultations et de proposer un plan d’action pour atteindre l’équité salariale.

 

« Grâce à l’adoption de notre motion aujourd’hui, le vrai travail peut commencer. Un comité spécial nous permettra enfin d’être en mode solution et de débattre, de manière constructive et non partisane, des mesures pour concrétiser l’égalité hommes-femmes », a ajouté la députée de Jonquière.

 

Rappelons que les femmes qui travaillent à temps plein, à l’année, gagnent 23 % moins de ce que gagnent leurs homologues masculins. Selon l’OCDE, le Canada se classe 30e sur 34 pays à cet égard. 

 

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : 

Bureau de circonscription : 418-695-4477 ou karine.trudel@parl.gc.ca