AVENIR DU SECTEUR FORESTIER RÉGIONAL: LES NÉO-DÉMOCRATES DE LA RÉGION PRÉSENTENT LEUR PLAN CONCRET

SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN — Les candidats du NPD au Saguenay-Lac-Saint-Jean ont annoncé aujourd’hui leurs engagements pour soutenir le secteur forestier régional. Alors que le secteur a été abandonné depuis 10 ans sous le règne des conservateurs, Dany Morin (Chicoutimi-Le Fjord), Gisèle Dallaire (Lac-Saint-Jean) et Karine Trudel (Jonquière) n’ont pas l’intention de rester les bras croisés face aux défis actuels et à venir. 

 

Le député sortant de Chicoutimi-Le Fjord a affirmé que « depuis le premier jour de la campagne, nous avons fait de la foresterie une priorité. J’ai eu la chance de travailler ce dossier durant mon premier mandat, mais le gouvernement n'a pas cessé de nous mettre des bâtons dans les roues ». 

 

« Notre objectif est double, a déclaré Gisèle Dallaire. Tout d’abord, il faut déployer des efforts concrets pour aider et encourager les entreprises de l’industrie forestière régionale à moderniser leurs équipements. Ensuite, il est nécessaire d’investir en recherche, développement et innovation afin d’améliorer la productivité du secteur et du même souffle, notre compétitivité sur la scène internationale. » 

Pour atteindre ces objectifs, le plan du NPD pour la foresterie comprend :

- un investissement spécifique dans la modernisation des entreprises forestières à hauteur de 55 millions sur 3 ans;

- une injection de 40 millions sur 3 ans pour la recherche et le développement en foresterie;

- la création d’un crédit d’impôt aux entreprises manufacturières pour la recherche et le développement, auquel pourront appliquer les entreprises de transformation du bois; 

- un investissement de 10 millions pour la promotion des produits du bois à valeur ajoutée ;et 

- la prolongation de la déduction pour amortissement accéléré pour les investissements en machinerie de fabrication et de transformation.

 

« Nos propositions vont permettre aux entreprises et aux travailleurs forestiers de bénéficier de tout un éventail de possibilités pour tirer leur épingle du jeu. Après, ce sera à l’équipe régionale du NPD de travailler avec les acteurs locaux pour ficeler des solutions sur mesure, adaptées à chaque entreprise et aux besoins d’ici. Notre engagement est ferme en ce sens et nous allons tout mettre en œuvre pour que notre région retire sa part de ces crédits, » explique Karine Trudel. 

 

 

« Trois jours avant le déclenchement de la campagne électorale, les conservateurs ont fièrement brandi leur plan en cinq points pour la foresterie qui se résume… à écrire des lettres. Le temps de l’écriture de lettres est révolu depuis longtemps. Nous sommes mûrs pour un trio de députés régionaux présents pour la région, qui travaillent fort là où nous devons être : sur le terrain, avec les intervenants du milieu», conclut Gisèle Dallaire.

– 30 –


Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

 

François Picard, directeur régional Saguenay-Lac-St-Jean

581-882-6070

francois.picard@npd.ca