BILAN DE SESSION : « UNE ANNÉE 2016 RÉVÉLATRICE DE LA VRAIE NATURE DES LIBÉRAUX » - KARINE TRUDEL

15 décembre 2016

SAGUENAY  –  La députée de Jonquière, Karine Trudel, a dressé un bilan de la session parlementaire de l’automne et de l’année 2016 aujourd’hui, alors que la Chambre des communes a été ajoutée jusqu’en janvier. Accompagnée du lieutenant québécois du NPD et député de Rosemont—La-Petite-Patrie Alexandre Boulerice, de passage dans la région, Mme Trudel s’est dite déçue du bilan gouvernemental, spécialement pour le Saguenay—Lac-Saint-Jean.

 

 « Je dirais qu’en une seule année, les espoirs tellement élevés placés en ce nouveau gouvernement ont été crevés à un rythme impressionnant. Dans la région, ce qu’on ressent sur le terrain, ce que l’image de proximité de Trudeau et de son gouvernement, c’est exclusivement ça : une image. En réalité, ils ne sont pas très sensibles aux dossiers comme le bois d’œuvre, le papier surcalandré, l’importation de lait diafiltré ou les compensations aux fromagers suite à l’accord de libre-échange avec l’Europe, » a déclaré Mme Trudel.

 

La réforme du mode de scrutin constitue un autre domaine dans lequel les libéraux ont considérablement cafouillé durant les derniers mois. Porte-parole en matière d’éthique et adjoint en matière de réforme électorale, le député Alexandre Boulerice a d’ailleurs souligné le cynisme engendré par le gouvernement durant la dernière session électorale.

 

« La population se sent de plus en plus déconnectée du gouvernement actuel. Par exemple, même ici dans Jonquière, les gens se sont déplacés pour participer à un processus de consultation sur le mode de scrutin et les libéraux les ont remercié en envoyant dans tous les foyers un sondage ridicule», a-t-il affirmé. « À un moment donné, quand on voit un gouvernement qui, d’un côté, rompt une à une ses promesses mais de l’autre, permet à des riches hommes d’affaires de jaser pendant trois heures avec un ministre ou le Premier ministre en échange d’un don de 1 500$ au Parti libéral, on devient cynique… »

 

Malgré tout, les députés restent déterminés et encouragés par les citoyens et citoyennes qui sont de plus en plus nombreux à déchanter face à un gouvernement qui se comporte de plus en plus comme le précédent.

 

« Le travail est loin d’être terminé. Comme tous les travailleuses et travailleurs, nous retournerons à Ottawa après les Fêtes pour continuer à exiger du gouvernement libéral qu’il respecte ses engagements et livre la marchandise », de conclure Karine Trudel.

 

– 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : 

Bureau de circonscription : 418-695-4477 ou karine.trudel@parl.gc.ca