BUDGET 2016 : « DES MIETTES POUR LA RÉGION », DÉPLORE KARINE TRUDEL

OTTAWA — Aujourd’hui à Ottawa, le ministre des Finances Bill Morneau a déposé le premier budget du gouvernement Trudeau. Malgré certaines mesures intéressantes, Karine Trudel a pu constater que nous n’y retrouvons pas beaucoup de mesures qui auront un impact immédiat pour relancer l’économie de la région.

 

« En tant que députée, mon rôle est d’examiner attentivement le budget déposé par le gouvernement et de déterminer ce qui va être bon pour la circonscription et la région. On y retrouve quelques bonnes mesures, notamment la bonification du Fonds du Canada pour les espaces culturels. J’apprécie aussi les investissements qui seront faits dans le logement abordable. Malheureusement, on retrouve aussi beaucoup de négatif dans ce budget », a déclaré Mme Trudel.

 

En effet, Mme Trudel a pu constater que les libéraux ont l’intention de piger 6,9 milliards de dollars dans la Caisse de l’assurance-emploi au cours des trois prochaines années. L’accessibilité au régime ne sera pas augmentée de façon significative, alors que le nouveau programme augmentant le nombre de semaines de prestation ne sera pas applicable dans la région.

 

Les investissements en infrastructures seront pour leur part grandement effectués dans le transport en commun et les infrastructures vertes. Pour les grandes villes, c’est bien, mais déconnecté de la réalité des municipalités de région aux prises avec des importants déficits d’infrastructures de base. Une augmentation du retour de la taxe d’accise sur l’essence aurait été la bienvenue.

 

Notons également que les initiatives spécifiques et immédiates pour relancer le secteur forestier sont absentes du budget Morneau, alors qu’on sait que l’industrie a autant besoin du soutien que le secteur de l’automobile. De plus, le gouvernement a décidé de différer la baisse du taux d’imposition des petites et moyennes entreprises, mesure qui faisait l’unanimité dans la région. Cette omission risque de ne pas plaire aux entreprises d’ici.

 

« Dans les prochains jours, nous allons nous assoir et examiner plus en détail ce premier budget. Par contre, ma première impression est que nous devrons continuer de nous battre afin de tirer notre épingle du jeu en tant que région-ressource car le gouvernement ne semble pas comprendre nos besoins et nos priorités, » termine Mme Trudel.

 

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : 

Bureau de circonscription : 418-695-4477 ou karine.trudel@parl.gc.ca