Compensations aux producteurs laitiers: Karine Trudel réclame un échéancier

OTTAWA  –  La députée de Jonquière Karine Trudel a encore une fois interpellé le gouvernement libéral aujourd’hui à propos des brèches dans la gestion de l’offre causées par les ententes commerciales signées depuis trois ans.

 

« Les libéraux sont tellement pressés de finir le travail des conservateurs, ils ont abandonné les producteurs laitiers pour la troisième fois en trois ans. En plus, ils ont accepté une clause qui donne aux États-Unis un droit de regard sur notre gestion de l’offre. C’est inacceptable et les producteurs ont raison de ne plus faire confiance aux libéraux! Le ministre peut-il nous dire quand, précisément, son gouvernement va offrir une pleine compensation aux producteurs, et ce, pour les trois accords », a questionné Mme Trudel.

 

Depuis plusieurs semaines déjà, le gouvernement répète qu’il va compenser pleinement les producteurs laitiers après trois brèches totalisant une perte de marché de près de 10%. Pour la députée, le discours du gouvernement, qui se veut rassurant, a perdu toute crédibilité. Il faut maintenant que les libéraux se commettent et proposent un échéancier.

 

« Le premier ministre en personne a répété maintes et maintes fois, ici même, au Saguenay—Lac-Saint-Jean, qu’il ne toucherait pas la gestion de l’offre. On voit ce que ça a donné. Il n’est plus possible de donner le bénéfice du doute aux libéraux alors que l’incertitude ronge nos fermes familiales. Il faut qu’ils fixent un échéancier dès maintenant », de conclure Mme Trudel.

 - 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Bureau de circonscription, 418-695-4477.