RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL : « DES IMPACTS CONCRETS SUR LA RÉGION » - KARINE TRUDEL

SAGUENAY  –  Le Vérificateur général (VG) du Canada, M. Michael Ferguson, a rendu public aujourd’hui son rapport de l’automne. La députée de Jonquière, Karine Trudel, attendait impatiemment ce rapport, en particulier à propos de deux enjeux sur lesquels elle a régulièrement interpellé le gouvernement : le système de paie Phénix et la difficulté qu’ont les citoyennes et citoyens à communiquer avec l’Agence du Revenu du Canada (ARC).

 

Or, dans les deux cas, le rapport du VG est loin d’être reluisant et il sera essentiel dans les prochains mois de faire pression sur le gouvernement pour que celui-ci prenne ses responsabilités en main, non seulement en tant qu’employeur mais également en tant que fournisseur de services aux citoyens

 

LE SYSTÈME PHÉNIX

 

Il est désormais bien connu que le système de paie Phénix est un fiasco, mais le rapport du VG jette un premier regard réel et objectif sur la situation.

 

« Le portrait que M. Ferguson nous brosse aujourd’hui est dévastateur. On était au courant que le problème était majeur, mais on apprend aujourd’hui qu’il faudra des années et beaucoup plus que les 540 millions de dollars prévus par le gouvernement pour régler la situation », résume Mme Trudel.

 

En effet, suite à une analyse de la situation, le VG a conclu que le nombre de dossier en attente était supérieur aux chiffres publiés par Services gouvernementaux et approvisionnements Canada et qu’il n’a cessé de croitre, le Centre de paie de Miramichi recevant plus de demandes qu’il ne peut en traiter.

 

« Le problème est structurel et découle directement du fait que les libéraux ont constamment sous-estimé le problème », poursuit la députée. « Au Saguenay—Lac-Saint-Jean, on a de nombreux bureaux fédéraux et la Base militaire, ce qui signifie que ces problématiques ont un impact majeur sur la population. M. Ferguson rappelle que le gouvernement ne connait même pas les véritables causes du problème. Il serait peut-être temps qu’il s’y attaque sérieusement et cesse de banaliser la situation. »

 

AGENCE DU REVENU DU CANADA – CENTRES D’APPELS

 

Le rapport d’aujourd’hui a également étudié la capacité de l’ARC de traiter les appels des citoyennes et citoyens, dans un temps raisonnable. Cet enjeu d’importance a régulièrement été mis de l’avant par les commettants et commettantes de la région.

 

« Encore la semaine dernière, on m’a interpellé pour me faire part des difficultés qu’ont les gens à rejoindre l’Agence du revenu du Canada pour parler à quelqu’un. Pas à une machine qui offre une cascade d’options numériques : à une personne. Malheureusement, le rapport d’aujourd’hui est gênant et aucune entreprise privée ne survivrait en offrant un service à la clientèle d’une qualité aussi mauvaise que celui qui est mis en évidence ce matin », déplore la députée de Jonquière.

 

Les conclusions du rapport du VG montrent que les chiffres de l’ARC sont incroyablement mauvais. Dans l’ensemble, 54% des citoyennes et citoyens qui téléphonent à l’ARC sont carrément bloqués, dû au trop grand volume d’appels ! Si on ajoute un 10% d’appelants référés au système automatisé abandonnent en moins d’une minute, on se retrouve avec deux tiers (64%) des gens qui n’ont même pas accès aux renseignements pour remplir leur déclaration de revenu.

 

« Il n’est pas étonnant que la moitié des citoyennes et citoyens qui viennent nous voir au bureau de circonscription pour nous demander de les aider avec l’ARC mentionnent cette problématique. Ils ont un problème simple, mais ils sont tout simplement incapables d’obtenir la ligne et perdent patience, avec raison. Il y a tellement eu de coupures qu’il faut maintenant que le gouvernement répare nos centres d’appels et offre aux citoyennes et citoyens les services et les informations qu’ils sont en droit d’obtenir », de conclure la députée.

 

 

Le rapport du Vérificateur général est disponible dans son intégralité au lien suivant :

http://www.oag-bvg.gc.ca/internet/Francais/parl_oag_201711_f_42656.html

 

 

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : 

 Bureau de circonscription : 418-695-4477 ou karine.trudel@parl.gc.ca