SYSTÈME DE SANTÉ PUBLIC : SEUL LE NPD A UN PLAN CONCRET ET UNE VISION À LONG TERME

SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN — Les candidats néo-démocrates de la région Dany Morin (Chicoutimi-Le Fjord), Karine Trudel (Jonquière) et Gisèle Dallaire (Lac-Saint-Jean), accompagnés du coprésident de la campagne du NPD Alexandre Boulerice (Rosemont-La-Petite-Patrie), ont fait le point aujourd’hui sur le plan du NPD en santé, qui prévoit des investissements records et un meilleur accès aux médicaments abordables pour les Québécois et les Canadiens.

 

« En tant que porte-parole adjoint en matière de santé de 2013 à 2015, j’ai pu constater les dégâts du gouvernement Harper en santé. C’est en fait une des préoccupations principales des citoyens et citoyennes qu’on rencontre en porte-à-porte ou au téléphone, a indiqué Dany Morin. Stephen Harper a annulé 36 milliards en transferts fédéraux tandis que Justin Trudeau envisage de sous-financer le système et de couper 6,5 milliards supplémentaires. C’est indécent. » 

 

« La population régionale ne s’en va pas en rajeunissant. C’est pourquoi la plateforme du NPD en la matière colle bien aux besoins régionaux. Nous voulons augmenter les transferts pour que Québec puisse recruter davantage de médecins et d’infirmières, en plus d’avoir un plan pour réduire le coût des médicaments sur ordonnance partout au pays, a poursuivi Karine Trudel. Nous savons que les soins de santé sont une priorité pour tous les Québécois. C’est pourquoi nous avons proposé le plan le plus ambitieux de tous les partis fédéraux et que nous nous engageons de travailler en concertation avec le gouvernement du Québec à cet effet. »

 

Le coprésident de la campagne nationale du NPD, Alexandre Boulerice, a également tenu à déplorer que même en pleine campagne électorale, les conservateurs saccagent notre système de santé public en signant des ententes qui vont faire grimper le prix des médicaments au Canada.

 

« Les conservateurs ont négocié le Partenariat transpacifique en secret qui va nuire aux gens malades, car ils devront payer plus cher pour leurs médicaments, a accusé M. Boulerice. Stephen Harper doit s’expliquer : combien exactement les Québécois devront payer en plus à cause d’un accord signé en toute hâte à quelques jours du scrutin? »

 

Les néo-démocrates sont d’accord avec la population, qui réclame une plus grande considération pour l’enjeu de la santé durant cette campagne électorale. Le système de santé a besoin d’un coup de pouce pour s’adapter aux changements. Un gouvernement du NPD entend :

 

·         accorder aux provinces une nouvelle subvention totalisant 200 millions $ pour former et recruter 7000 intervenants en matière en santé, notamment les médecins et les infirmières praticiennes;

·         verser 300 millions $ aux provinces pour la construction ou l’agrandissement de 200 cliniques;

·         investir 40 millions $ au cours des 4 prochaines années pour établir une stratégie nationale pour l’Alzheimer et la démence qui soutient le dépistage, les diagnostics précoces et davantage de recherche;

·         créer plus de 40 000 places pour le soutien à domicile et fournir plus de lits en foyer de soins et de meilleurs soins palliatifs en fin de vie;

·         investir 10 millions $ par année pour la recherche et le partage d’information entre les fournisseurs de soins de santé au Canada; et

·         mettre en place une assurance-médicaments universelle.

 

« Ce n’est pas pour rien que le Collège des médecins de famille du Canada nous a félicités pour notre plan ambitieux. On veut protéger notre système de santé – après tout, si nous avons un système universel, c’est grâce au NPD de Tommy Douglas, a souligné Gisèle Dallaire. Rien n’est plus important que la santé de nos familles, et pourtant, Stephen Harper et Justin Trudeau prévoient tous les deux des coupes en santé. Nous allons nous asseoir avec les provinces et renégocier l’accord de transferts en santé de même que le PTP.»

 

– 30 –


Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

François Picard, directeur régional Saguenay-Lac-Saint-Jean

581-882-6070

francois.picard@npd.ca