« UN PLAN DE PRIVATISATION, RIEN POUR LES SECTEURS RÉGIONAUX STRATÉGIQUES » - KARINE TRUDEL

1er novembre 2016

JONQUIÈRE  – Cet après-midi à la Chambre des communes, le ministre des Finances Bill Morneau a présenté sa mise à jour économique, une suite attendue du budget 2016 présenté par le gouvernement Trudeau en mars dernier. Pour la député de Jonquière Karine Trudel, le gouvernement a une fois de plus failli à démontrer sa sensibilité pour les régions et les secteurs économiques qui les concernent.

 

« Une mise à jour économique, c’est beaucoup plus limité qu’un budget, mais il s’agit d’une bonne occasion pour le gouvernement d’ajuster le tir et de pallier à des problématiques nouvelles », a expliqué Karine Trudel. « On pense évidemment des garanties de prêt dans le conflit qui se dessine dans le bois d’œuvre, ou encore à des compensations pour les producteurs laitiers et fromagers suite à la signature de l’Accord de libre-échange avec l’Europe. Tout cela aurait pu faire partie des nouveaux investissements, mais il n’en est rien. »

  

Le point central de la mise à jour du gouvernement réside en la création d’une nouvelle Banque d’investissement en infrastructures, un fonds censé attirer des capitaux privés afin de stimuler le développement de nouvelles infrastructures publiques. Cependant, pour Mme Trudel, la création de cette Banque représente ni plus ni moins que l’ouverture à la privatisation de nos infrastructures publiques.

 

« Il est évident que certains grands fonds d’investissements peuvent contribuer au développement économique. On pense par exemple aux fonds de travailleurs qui sont une source inestimable de capital de risque pour nos PME. Par contre, lorsqu’on crée une Banque qui devra financer des projets d’infrastructures publiques tout en assurant des rendements intéressants pour les investisseurs, on parle de privatisation et de tarifs, tout simplement », poursuit la députée. « De plus, je doute fortement que cette Banque sera intéressée à investir dans des projets plus modestes et qui sont essentiels dans nos communautés. »

 

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : 

Bureau de circonscription : 418-695-4477 ou karine.trudel@parl.gc.ca